Festival TAM TAM, "en bref"!

Le 1 octobre 2011 par Manon

Cette année encore, le festival TAM-TAM a investi l’esplanade Charles de Gaulle, à Rennes, du 29 septembre au 1er octobre. L’ouverture du festival s’est faite en grande pompe, sous le soleil et la chaleur. Pour commencer ces trois jours, le festival a proposé une visite guidée du circuit faite par la fanfare théâtrale des Grooms et commentée par Thibault Rabiller, chargé de communication du Centre Régional de l’Information et de la Jeunesse (CRIJ) Bretagne, et Barbara Prudhomme, une des organisatrices du festival.

Présentation du festival…

Le festival TAM TAM est, depuis huit ans, connu comme le festival d’accueil des nouveaux étudiants et des jeunes en général à Rennes. Il s’est présenté, cette année, sous forme d’un circuit où le visiteur découvre, au fur et à mesure, les bons plans pour se loger, trouver du travail ou s’informer sur les évènements que la ville de Rennes et Rennes Métropole proposent tout au long de l’année. Ce festival s’est étalé sous trois grands chapiteaux. Cent trente stands étaient mis à la disposition des visiteurs.

En fin d’après-midi, habillée de rouge et d’or, de haut en bas, la fanfare théâtrale des Grooms a fait visiter le festival et l’a animé d’une façon on ne peut plus originale. A chaque endroit important du circuit, cette troupe de six personnes en a fait un petit compte rendu en mêlant chansons, théâtre et humour.

Ces interventions se sont alternées avec des prises de parole de Thibault Rabiller et Barbara Prudhomme. Ils ont tous les deux expliqué, tour à tour, chaque grande partie qui compose ce festival.

… Et sa visite guidée.

Le début du circuit était tourné vers l’international, la découverte de pays étrangers et l’accueil de nouveaux étudiants, étrangers ou non, à Rennes. Ce qui a beaucoup plu : le « Sac à trucs » ! Chaque étudiant qui avait apporté un justificatif de domicile de Rennes, a eu le droit à son « Sac à trucs». Ce sac comporte le livre « Vivre à Rennes » édité par la ville de Rennes et quelques prospectus pour permettre aux nouveaux arrivants de connaître plus en détail la ville et ses services. Un peu plus loin dans le circuit, les visiteurs ont retrouvé les stands de toute la partie culturelle de Rennes, que ce soit les festivals tels que le Grand Soufflet ou les Bars en Trans mais aussi tous les endroits culturels de la ville comme, par exemple, les Champs Libres et l’Antipode MJC.

Toujours sous le même chapiteau, en continuant un peu la visite, Thibault Rabiller a expliqué que, pour cette édition, toute la partie « prévention santé » s’était transformé cette année en « faire la fête ». Ce nouvel espace se découpe en trois parties : avant, pendant et après. Avant : le visiteur y a trouvé tous les stands pour se préparer, se pouponner avec, notamment, l’intervention de l’école de coiffure Jacques Bedfert. Cette école est située près de la gare routière. Pendant : de la documentation sur les festivals et sur les concerts étaient mise à disposition. Ces stands ont offert la possibilité aux visiteurs d’acheter des places à l’avance ainsi que d’avoir des tarifs préférentiels. Après : la mise en place de « Ty Coz » avait déjà été expérimentée lors du festival Quartiers d’été, en juillet dernier. « Ty Coz » se découpe en plusieurs petits endroits à l’abri des regards où les visiteurs discutent avec différents professionnels de la santé, selon leurs souhaits.

La visite guidée a continué sous un second chapiteau, le « Monde de l’emploi ». Les stands ont proposé des offres de stage, des offres d’emploi avec la participation de Pôle emploi, des aides aux personnes handicapées avec Handisup Bretagne. Tout ce qu’il faut pour un nouvel arrivant à la recherche d’un emploi ou d’un étudiant à la recherche d’un stage !

Puis, direction le chapiteau de cirque. Ce chapiteau s’est découpé en plusieurs parties : espace troc, espace bénévol’café, espace démocratie, espace produits ménagers biologiques et espace transport en commun. Tous ces stands avaient pour objectif de sensibiliser les rennais à la vie politique et associative de la ville. En clair, inciter les personnes à s’engager dans une association, à protéger l’environnement, à aller voter aux présidentielles ou à prendre les transports en commun plus régulièrement.

Discours des élus locaux

La visite guidée a été clôturée par les discours de Jean Lemesle, le président du CRIJ Bretagne et de Glenn Jégou, élu jeunesse à la Ville de Rennes, suivie d’un vin d’honneur.

« Le festival TAM-TAM (…), c’est pour les jeunes une première découverte en grandeur nature de ce que la ville de Rennes peut leur proposer », a dit Jean Lemesle. « Ce sont les bons plans, les bonnes adresses et les bons contacts », résume-t-il. Ces trois jours ont été l’occasion de découvrir les ressources sociales, culturelles et éducatives de Rennes, ce qui permet, d’après lui, une meilleure intégration dans la ville et dans ses activités. Rennes, c’est quelque 60 000 étudiants. « Un habitant sur deux a moins de trente ans », rajoute Glenn Jégou. Il a appuyé sur le fait que ce festival est l’occasion de partager des moments entre toute génération et permet une meilleure compréhension des uns et des autres. Il a accentué les points principaux du festival : l’engagement, la promotion des cultures urbaines et du hip-hop, l’importance des élections de 2012, les projets que Rennes met en place comme, par exemple, les bourses Fonds Rennais des Initiatives Jeunes (FRIJ). Beaucoup de projets ont été exposés à l’occasion du festival comme celui du label associatif Bocal Records, des photographies de Ruth Alvarez, Jérémy Thoraval ou encore celui de Sarah Rouxel et Jaouen Blot.

Le vin d’honneur s’est fait sous fond musical du groupe Star Ac Is Not Dead, groupe principalement de reprises, qui a, lui aussi, bénéficié d’une bourse FRIJ. La première journée s’est finie sous un grand soleil, ce qui a clos cette journée dans la bonne humeur. Cela a laissé présager une bonne soirée avec les concerts de Tagada Jones, Mon Côté Punk et IMG à l’occasion de la première soirée de la Nuit des 4 Jeudis (ND4J) et avec la patinoire en plein air de 100 mètres carré, installée par le Blizz.

Laisser un commentaire !

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>